Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Et tu trouveras le trésor qui est en toi - Laurent Gounelle

Publié le par Kyarah

Ma note : 18/20

Bonjour, bonsoir, joyeuses fêtes de fin d'année toussa, toussa,

Aujourd'hui, je vous parle d'un livre d'un auteur que je n'aimais pas vraiment. J'avais essayé de lire un précédent roman, celui avec les papillons sur la couverture :Le jour où j'ai appris à vivre.

Cela date de quelques années, du coup, je ne me rappelle pas vraiment combien de pages j'ai lu, mais pas beaucoup et pas jusqu'au bout.

Du coup, j'ai soigneusement évité ses autres ouvrages. Et puis...

Et puis, j'ai vu un article sur une instagrammeuse que j'aime beaucoup qui disait les avoir lu et les avoir aimé. Que ces romans lui avait beaucoup apporté.

Du coup, e me suis dit que si elle avait aimé c'est qu'il devait bien y avoir un intérêt. Je me suis lancée et j'ai repris ma découverte de cet auteur avec son dernier né.

(Au vu de ma note, je vais sûrement tenter de lire ce roman. Parfois, un livre qui ne passe pas à un moment donné, passera plus tard!)

Le Pitch ? Alice, qui travaille dans une agence de communication décide d'aider son ami d'enfance, Jérémie à rempli son église.

Pour ce faire, cette athée, décide d'utiliser son expérience professionnelle. Pour apporter de nouveaux fidèles à cette église, il faut moderniser un peu les sermons.

Elle va également mettre à profit ce qu'elle a appris à différents séminaires de développement personnels qu'elle suit avec un célèbre coach, Toby Collins.

Mon Avis ? Alors étonnamment, j'ai adoré. Je vous averti déjà, cela parle énormément de religion. Essentiellement catholique puisque le personnage pratique dans une église.

Mais cela ne m'a pas gênée, au contrait j'ai trouvé ça assez intéressant. Moi qui ne suis pas pratiquante et qui n'aime que modérément la façon dont les catholiques vendent leur Dieu. 

Pour moi, il y a quelque chose au-dessus de nous. Mais cela ne correspond pas à ce que l'on nous dit et nous fait croire pour nous endormir et faire de nous ce que l'on veut.

Ce que j'ai aimé, c'est qu'Alice expérimente certaines paraboles de la Bible et nous explique finalement ce que cela veut dire. Et le traduit en précepte de développement personnel.

Elle compare aussi avec d'autres religions et finalement on se rend compte qu'elles vont toutes dans le même sens, dans le même sens également que des méthodes de développement personnel (Ho'oponopono (merci Google pour l'orthographe), Le Secret, Les 4 Accords Toltèques etc.) ,. Elle compare la prière à la méditation et cela nous fait comprendre au final, que le Dieu est en nous, que le trésor est en nous et pas à l'extérieur.

On y trouve des exemples et des conseils pour des situations qu'on vit tous les jours, comme le regard des autres sur nous. Au final, pour de vrai, ce que pensent les autres de nous, ne change pas qui nous sommes.

Le fait que quelqu'un trouve des qualités à une autre personne ne nous rend pas plus nulle, plus mauvais ou plus bête. Le fait qu'une personne soit complimentée face à nous ne veut pas dire que nous on a pas de qualité.)

Elle nous montre également que certaines phrases ont été écrites dans la Bible à la manière finalement de l'auteur voir traduite autrement pour aller dans le sens qui arrangeaient l'Eglise.

On voit également que le changement n'est pas toujours facilement accepté par les autres et qu'il faut affronter des réfractaires, des traditionnalistes.

Ce qu'il faut en tirer ? Tout est en nous. Et quel que soit le chemin que l'on prend, l'aide qu'on choisit d'accepter, la méthode qu'on emploie : Le trésor est en soi.

Publié dans Lecture

Partager cet article

Repost0

Pain d'Epices de Christophe Michalak

Publié le par Kyarah

Bonjourât

En ce moment, je ne lis pas beaucoup mais du coup, je pâtisse.

Je n'ai pas vraiment de talents donc je me contente de faire des recettes trouvées sur internet et si elle me plaisent, je vous les transmets (Parce que, parfois, quand je cherche une recette sur le net, je me dis que y en a 1000 pour le même truc avec des proportions différentes et que c'est pas toujours simple de s'y retrouver et de savoir à quoi se fier.

(Même si j'aime bein le site Marmiton car il y a l'avis et les notes des interautes.)

En cette période de Noël (qui a un petit goût amer cette année), je  vous propose le pain d'épices de Christophe Michalak, pâtissier français, sacré Champion du Monde de Pâtisserie en 2005.

Du coup, on pourrait croire que ces recettes sont tarabiscotées et infaisables... et non...

Voili, voulou :

INGRÉDIENTS

  • 15 cl d’eau (150 g)
  • 150 g de miel
  • 60 g de sucre en poudre
  • 3 g de mélange quatre-épices (perso, j'ai mis cannelle, gingembre, clous de girofle, muscade mais un mélange 4 épices ou mélanges pour pains d'épices c'est parfait.)
  • Le zeste d’un citron jaune
  • Le zeste d’une orange
  • Le zeste de 2 citrons verts
  • 4 g d’anis étoilée
  • 150 g de farine
  • 5 g de levure chimique
  • 1 pincée de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 95 g de beurre doux

RECETTE

  1. Préchauffer votre four à 180°C (pas de chaleur tournante).
  2. Dans une casserole, faire bouillir l’eau, le sucre, le sel et le miel.
  3. Ajouter le mélange quatre-épices, l’anis étoilée, les zestes de citron et d’orange.
  4. Enfin, ajouter le beurre coupé en morceaux et laisser fondre.
  5. Couvrir et laisser infuser 20 minutes hors du feu.
  6. Dans un saladier, tamiser la farine, la levure chimique et le bicarbonate.
  7. Dans une passoire placée au dessus du mélange farine/levure/bicarbonate, passer votre infusion.
  8. Jeter tout ce qui est resté dans votre passoire.
  9. Mélanger à l’aide d’un fouet jusqu’à ce que votre mélange devienne homogène.
  10. Si vous utilisez un moule à cake métallique, le beurrer préalablement. Pour ma part, j’ai utilisé un moule jetable en carton.
  11. Verser votre pâte dans le moule.
  12. Enfourner pour 40 minutes. (cuisson à adapter en fonction de votre four).
  13. Lorsque votre pain d’épices est cuit, le faire refroidir sur une grille. Mais tiède, c’est encore meilleur!

Ma touche personnelle de tête en l'air c'est de remplacer le beurre par de l'huile car je n'en avais plus et de ne pas mettre de miel puisque je n'en avais plus non plus... Oui, je suis hyper organisée.

Alors en vrai, c'est trop bon, 2 ou 3 jours après, il était encore très moelleux. (Oui, je vis seule alors quand  je fais un gâteau, j'en ai pour 3 jours.)

Bref, à faire et à refaire car c'est simple et gourmand.

A vos marques, prêts, pâtissez :-p

 

 

 

Publié dans Yummi

Partager cet article

Repost0

Kit Muffins Caramel Beurre Salé

Publié le par Kyarah

Bonjour,

A l'origine, j'ai créé ce blog pour parler uniquement des mes lectures et de mes avis là-dessus. Finalement, ces temps-ci, j'ai envie de parler d'autres choses aussi. De séries, de nourriture, de sortie, de films, de sentiments.

Mais je me retenais car je me disais qu'il faut être cohérent dans sa ligne éditoriale. Et puis finalement c'est mon blog, c'est moi. Du coup, je prends le droit d'écrire tout ce que je veux même si ça peut sembler fouillis ou si ça peut déplaire.

Donc...aujourd'hui je vous parle de quelque chose que j'ai acheté l'autre jour. Une préparation pour faire des muffins caramel beurre  salé. (Ca s'appelle des kits, cela existe pour faire des cookies, des brownies etc. Facilement trouvables sur internet. On peut les faire soi-même et les offrir à Noël). Il suffit de rajouter 1 œuf, du beurre et du lait.

(Prix : 9frs80)

Un petit détail en passant, je commence vaguement à me mettre à cuisiner car avant, célibataire, cela ne m'intéressait pas du tout. Passer du temps en cuisine pour moi toute seule, non merci. (Pourtant il faudrait s'occuper de soi comme on s'occuperait des autres, des gens qu'on aime car finalement on passera toute sa vie avec nous-mêmes...)

Donc, bim bam boum, je m'installe en cuisine et je commence à lire ma recette. Il faut tout mettre dans le saladier, sauf les caramels. Il ne faut pas les manger, il faut les réserver.

On fait fondre le beurre, on le mélange à un œuf, du lait. On mélange cette 2ème préparation aux éléments secs.

On remplit 1 tiers les moules à muffins, on met le petit caramel et on remplit complètement les moules.

Et là, je me rends compte que je n'ai pas du tout regarder pour combien de muffins c'était... en voyant 5 caramels, je déduis  que c'était pour 5 muffins et moi j'ai commencé à en remplir 12...oui c'est tout moi ça.

Bref, du coup, je reprends mes moules et je remplis correctement 5 moules à muffins, bon en fait plutôt 7....

Et je mets tout ça au four pour 20 minutes.

Tadam, et voilà mes mignons petits muffins caramel beurre salé.

Mon avis ? Bon déjà, j'aurais du lire la liste d'ingrédients car y a des morceaux de pommes séchées et je n'aime pas trop ça. Dans un muffin caramel beurre salé, je ne vois pas ce que ça vient faire là.

Du coup, j'avais l'impression de ne sentir que ça.

Mise à part ce petit détail, qui est de ma responsabilité, j'ai trouvé cela plutôt bon et je pense que je les referai. Peut être pas avec le kit mais avec mes ingrédients.

Il en existe 2 autres, brownies chocolat et cookies.

Sinon, en cette quasi  veille de Noël, cela peut donner des idées de cadeaux personnalisés, fait maison et pas cher.

A vos marques, prêts, pâtissez... :-p

 

 

Publié dans Yummi

Partager cet article

Repost0

9 November - Colleen Hoover

Publié le par Kyarah

Ma note : 20/20, jamais déçue par CoHo

 

Bonjour,

En pleine panne de lecture, voir article précédent, je suis tombée sur ce bouquin à la FNAC et étant fan de Colleen Hoover, je n'ai pas hésité.

Je me suis doutée que ça allait me remettre sur les rails.

Le Pitch ? Fallon l'Ephémère est au restaurant en train de manger avec son père. L'ambiance entre eux est tendue quand Ben l'Ecrivain vient la sauver.

2 ans auparavant, Fallon a été victime d'un incendie. Alors oui, elle a survécu mais cela a laissé des grosses cicatrices sur son visage et sur son corps. Depuis, elle n'a plus confiance en elle.

Malheureusement leur temps est compté car Fallon s'en va à New-York réaliser ses rêves de Broadway. Du coup, ils profitent à fond de cette journée et se décident de se retrouver chaque année à cette date là pendant 5 ans.

A 23 ans, selon la maman de Fallon, estime qu'une fille se connaît assez pour aimer quelqu'un et  s'engager réellement.

Mon Avis ? Quelle histoire. Je n'ai pas vu les rebondissements venir. Et comme tous ses romans, l'auteur m'a fait rêver. Je n'avais pas du tout envie de l'arrêter.

J'ai été émue, j'ai adoré et j'attends son prochain roman avec impatience.

J'ai aimé le fait que si finalement aucun garçon voir aucune personne ne voulaient regarder Fallon c'est parce qu'elle faisait tout pour ne pas être regardée, pour être invisible. Et que finalement les autres réagissent en fonction de ce qu'on dégage comme énergie.

Du coup, cela m'a remis le pied au clavier et aux mots.

Ce qu'il faut en tirer ? "C'est pas ce que tu crois" vaut parfois la peine qu'on écoute la version de l'autre que ce qu'on croit avoir vu, ce qu'on croit savoir..

Publié dans Lecture

Partager cet article

Repost0

Panne de lecture

Publié le par Kyarah

Bonjour

Et oui j`.ai été absente quelques temps car j'ai eu une grosse panne de lecture.

Pour des raisons diverses et variées... Début du chômage, problèmes familiaux, stress, fatigue. Bref, je n'avais plus envie.

Pourtant J ai essayé ...

...Le gang des rêves de Luca Di Fulvio - Adoubé sur la bookosphère...

Une jeune italienne débarque à New-York, clandestinement. avec son bébé. Pour gagner sa vie, elle se prostitue. Ils vivent dans un univers violent.

Je ne peux pas tellement en dire plus puisque je ne l`ai pas fini... J`ai lu la première partie et je l`ai laissé tomber.

Je n`ai pas compris l`intérêt général pour ce bouquin...

... 

Bref, je suis passée à autre chose. Et j`ai choisi...

... Forbidden de Tabitha Suzuma, également vanté par les internautesa...

Papa parti, Maman abandonne ses responsabilité de cheffe de famille. Du coup, il reste Maya et Lochan, 16 et 17 ans qui se retrouve à jouer au papa et à la maman avec leurs frères et sœurs. Et un papa et une maman s`aiment, s`embrassent...

J`ai arrêté car cela me mettait mal à l`aise cette relation incestueuse dans une fratrie.

 

Je vous rassure, ma panne a été de courte durée et j`ai retrouvé le plaisir de me plonger dans une roman. Je vous en ferai l`article dans une prochaine publication.

Et encore une fois, j`ai constaté que je n`ai pas les mêmes goûts que les autres. Car tout ce qui est encensé, sans le faire exprès, je n`aime pas.

Je suis unique.

 

 
 

 

Publié dans Personnel

Partager cet article

Repost0

Le gang des rêves - Luca Du Fulvio

Publié le par Kyarah

Ma note : 2/20

Bonjour 

Alors ce roman je l ai vu million de fois sur instagram. Encensé de toute part.

Pourtant moi, ni la couverture ni le résumé ne me plaisaient. J ai été tellement déçues par des livres que tout le monde aimait que je n'osait pas franchir le pas.

Et puis Je suis tombée desuss en magasin alors j'y ai vu signe. Un singe voulait écrire mon correcteur.

Le pitch? Une italienne débarque fraîchement avec son bébé a New-York Dans les années 20. Pour gagner sa vie, elle se prostitue.

Mon avis? Comment vous dire? J'ai lu facilement t la 1ère partie

 Cela m'a plu. J'étais ravie de mon choix.

Et j'entame la 2ème. 

Puis au bout d'une semaine où je n'ai rien lu, je me suis rendue compte que c'était parce que je n'avais aucune envie de lire ce livre.

Je me forcais car tout le monde avait aimé et je ne voulais pas abandonner.

Mais la lecture c'est un loisir et je n'ai pas envie d'en faire une obligation alors j ai arrêté.

Ce qu'il faut en tirer? De moi-même je ne l'aurais jamais acheté. Ce côté historique ne ne plait pas et l'histoire ne m'intéressait pas. Suivre son instinct.

Es  t-ce que les gens ont vraiment aimé ou suivent juste le move?

 

 

 

 

 

Publié dans Lecture

Partager cet article

Repost0

Et j'ai dansé pieds nus dans ma tête - Olivia Zeitline

Publié le par Kyarah

Ma note : 12/20

Bonjour, bonjour,

Cette fois, ce roman, je l'ai choisi toute seule! Sans l'aide d'instagram! Et oui, je suis indépendante.

Je l'ai vu en magasin, lu la 4ème de couverture et elle m'a plue. Du coup, ni une, ni deux, ni trous, je l'ai dévoré.

Le Pitch ? Charlotte, trentenaire, a changé de vie après un burn-out. Elle est passé d'un job stable à salaire fixe à prof de danse rémunérée aléatoirement.

Les fins de mois étant compliquées, elle se demande si elle a fait le bon choix et si elle devrait pas rebrousser chemin.

De fil en aiguille, de rencontre en rencontre, elle va apprendre à entendre et solliciter son intuition.

Mon Avis ? J'ai trouvé ça très sympa à lire. Très agréable. J'ai beaucup aimé le fait que c'était un petit manuel caché de l'intuition avec des trucs et astuces pour mieux l'entendre et mieux lui faire confiance.

Et que, contrairement à "Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une" l'histoire était intéressante et les personnages développés.

Par contre, la fin... bof. J'étais surprise que ce soit la dernière page. Même si je comprends que finalement le but c'était pas de savoir comment elle allait tourner mais plus le fait que ce qui compte c'est qu'elle ait apprivoisé son intuition. Et que du coup, peut importe ce qui va arriver sur sa route, elle saura comment faire.

Ce qu'il faut en tirer ? Et bien tous les conseils par rapport à l'intuition. J'ai bien aimé celui de poser sa question et d'écrire tout ce qui vient par la tête sans réfléchir.

Publié dans Lecture

Partager cet article

Repost0

Je suis ton soleil - Marie Pavkenko

Publié le par Kyarah

Ma note : 12/20

Coucou,

Nouvelle semaine... nouvel article. Le couverture dorée m'a interpelée... Je suis un peu superficielle comme fille !

Le Pitch? Déborah commence sa dernière année ee de lycée. Cela commence mal car elle n'est pas dans la même classe que sa meilleure amie. Mais dans la même qu'un groupe de fille populaire dont elle ne fait pas partie.

Pour couronner le tout, sa mère passe son temps en pyjama a découper des magazines.

Mon avis? Je n'ai pas accroché à la forme du roman que j ai trouvé... tarabiscotée...

Et comme je suis superficielle la forme m'a empêchée d'entrer dans l'histoire.

Je l'ai fini car j'avais quand même envie de connaître le dénouement.

C'est dommage car les personnages sont attachants et l'histoire intéressante. Mais ce côté fouillis, embrouillé m'a vraiment perturbé et je l'ai lu en diagonale.

Les passage qui m'intéressaient vraiment étais t ceux qui concernait les parents de Déborah.

Ce qu'il faut en tirer?  Quand même... les secrets ça pourrit de l'intérieur. Le fait de garder secret une partie de sa vie pendant 20ans, comme le fait la maman, c'est un truc de fou.

Se dire qu'on vit avec des gens qu'on ne connaît pas en fait...

Cette femme rongée par les secrets et par une passion, son oxygène abandonnée, ce déni de sa vie est incroyable.

Publié dans Lecture

Partager cet article

Repost0

Calendar Girl - Février - Audrey Carlan

Publié le par Kyarah

Manote : 10/20

Bonjour,

Après avoir lu Janvier, j'ai suivi avec Février malgré la peur de m'ennuyer et que ce soit répétitif.

Le Pitch ? Nous suivons donc Mia et ses contrats au mois en tant qu'escor-girl de luxe. Cette fois-ci, elle se retrouve à Seattle chez un artiste reconnu mondialement et qui cherche une muse. Si elle accepte de poser nue, elle touchera un bonus. Comme pour tous les contrats, si elle accdepte de coucher avec le client également.

Mon Avis ? Effectivement, je me suis ennuyée. C'est répétitif. Elle fait son contrat au mois. Elle a besoin d'argent et comme le mec est sexy, gentil, riche etc... elle couche avec mais par plaisir....

Une personne sur instagram m'a dit que ce n'était pas une bonne idée de les lire à la suite. Effectivement, comme ils sortent chaque mois, l'idéal, peut-être, est de laisser passer un mois entre chaque lecture.

Du coup, j'attends un peu pour lire Mars et je laisse une nouvelle chance à cette série.

Ce qu'il faut en tirer ? J'a toujours beaucoup de mal avec cette apologie de la prostitution... Car je pense que dans la plupart des cas, cela ne se passe pas aussi bien que pour Mia. Donc, pitié, Mesdemoiselles et Mesdame, ne croyez pas que c'est si simple que de se prostituer. Car même si l'héroïne refus le terme... c'est ce qu'elle est.

 

Publié dans Lecture

Partager cet article

Repost0

Calendar Girl - Janvier - Audrey Carlan

Publié le par Kyarah

Ma note : 14/20

Bonjour,

A force de voir ces couvertures colorées partout sur instagram, je me suis décidée. J'ai tardé car j'avais peur de me lasser avec tous ces tomes.

Le Pitch ? Mia vit seule à Las Vegas. Elle aimerait devenir comédienne. Elle est contrainte d'accepter la proposition de sa tante d'être escort-girl de luxe afin de rembourser les grosses dettes de son père. La façon de gagner le plus d'argent est d'être "louée" au mois.

Mon Avis ? Ca se lit hyper vite. En 3heures c'était bouclé. Après, j'ai un peu de mal avec cette espèce d'appologie de la prostitution. Escort-girl ce n'est pas nécessairement coucher avec le client mais, dans ce cas, c'est une clause tacite (car la prostitution est illégale) que si la fille couche avec le client, elle touche un pourcentage du contrat de base. Donc si elle veut de l'argent, elle couche.

Evidemment, le client est beau comme un dieu, sympa, charmant etc etc. et du coup c'est un plaisir de coucher avec lui pour de l'argent.

Ce côté-là de l'histoire m'a gênée.

Mais ca reste agréable à lire.

Je ne vais pas donner déjà mon avis sur le tome 2, Février puisque je ne l'ai pas fini mais j'ai peu de me lasser. J'ai peur que ça tourne en rond. Un mois, un client, du sexe et on recommence.

Ce qu'il faut en tirer ? Pas grand chose. Si ce n'est le plaisir de lire. Après, le côté femme objet qui veut du fric et en plus se valorise de coucher pour de l'argent me gêne. Car dans la majorité des cas, elles le font par obligation par besoin d'argent et pas par plaisir. Tout comme je ne pense pas que tous les clients soient beaux, riches, gentils, prévenant et "proprtes".

Publié dans Lecture

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>